Outils d'utilisateurs

Outils du Site


projets:la_halle_secretan

La Halle Secrétan

J'ai réalisé une maquette de la Halle Secrétan située dans le 19ème à partir de carton de 3mm découpé au laser.

Le fichier de découpe a été fait à partir d'un modèle créé en 3D.

L'assemblage est fait avec encoche/emboitement sans colle.

Conception

J'ai aperçu la maquette du transbordeur en vitrine du fablab réalisée par Jean-Louis, je l'ai trouvé somptueuse.

Le carton utilisé et les traces brunes de découpes donnent un effet rouilles/métal qui colle à merveille au style indus que j'apprécie.

La précision possible du laser permet aussi de créer des choses à la hauteur de son imagination.

J'ai réalisé à ce moment là que je pourrais moi aussi me lancer dans un tel projet car bien que je n'y connaisse rien aux maquettes, j'ai beaucoup d'aisance avec l'informatique et la modélisation 3D.

Réalisation

Je ne voyais pas du tout comment on pouvait réaliser ce genre de maquette directement à partir de fichier de découpe en 2D.

Le risque d'erreur me semblait trop grand.

Je me suis donc mis en tête de réaliser entièrement la maquette en 3D et ensuite de l'éclater plusieurs morceaux que j'allais aplatir sur un plan 2D pour obtenir mon fichier de découpe.

Mon attention s'est directement portée sur le logiciel de modélisation 3D Sketchup car j'avais déjà eu de l'expérience avec et que les autres logiciels avaient une approche beaucoup trop professionnelle de l'architecture.

J'ai retrouvé des plans de la Halle que j'ai disposé perpendiculairement pour obtenir des dimensions fidèles à la réalité et deviner plus facilement les tracés.

La Halle présentant une architecture avec une parfaite symétrie, j'ai gagné énormément de temps et de justesse à travailler mes pièces en les recopiant simplement avec une rotation de 180°.

Notez la mise en place d'un axe se situant sur le centre exact du modèle qui permet de réaliser cette rotation de 180° sans la moindre erreur.

Je vous suggère d'apprendre sur Sketchup la notion de composant pour réaliser des pièces de manière très dynamique.

Par exemple, j'ai créé les composants suivants :

  • N0 - Mur Longueur
  • N0 - Mur Largeur
  • N0 - Toit Longueur
  • N0 - toit Largeur
  • N1 - Sol
  • N1 - Mur Longueur
  • etc..

Grâce à cette méthode, la modification d'un composant du modèle se répercute sur les autre composants de ce type.

Exemple un extrude sur le mur “N0 - Mur Largeur” se reproduit sur l'autre mur de ce type.

Il faut garder à l'esprit pendant votre travail le matériaux que vous utilisez et la faisabilité physique de votre structure.

Ainsi, j'ai créé les fondations suivantes pour rendre possible la tenue de ma Halle.

Difficultés rencontrées

Lors de la création du modèle, je vous suggère une astuce très bête, mais qui est primordiale selon moi.

Allez dans le menu style et indiquez que vous souhaitez que la couleur de vos arrêtes soient celles des axes x,y,z.

Cela permet de vous assurez tout au long de la modélisation 3D que vos pièces sont parfaitement faites et alignées ce qui est primordial pour de la découpe laser.

Concernant l'emboitement des pièces, j'ai créé le moins d'emboitement possible pour faire la maquette la plus épurée possible.

Mais en retour, l'assemblage a été très très difficile, les pièces n'arrêtaient pas de glisser entre elle.

D'ailleurs je comptais aussi beaucoup sur la force de friction pour que les pièces tiennent entre elles.

Toutefois les pièces sont très très légères, très fines, la friction est quasi-nulle, ne comptez pas là-dessus pour faire tenir votre maquette en place.

Lorsque vous avez terminé votre modèle, il existe des plugins permettant de convertir votre modèle Sketchup en fichier SVG.

A cette occasion, j'ai utilisé le plugin Flight Of Ideas mais je ne le recommande pas, je vais en essayer un autre à l'occasion.

En effet, lors de la découpe, j'ai vu que le laser n'empruntait pas tout le temps un chemin très optimisé.

Pour pallier à cela, j'ai retracé certaines lignes du fichier SVG directement dans Inkscape pour être certain que le laser couperait un segment de A à Z sans s'arrêter en plein milieu et aller ailleurs puis revenir terminer.

Il y aussi une technique très intéressante que m'a apprise Jean-Louis sur Inkscape.

Il s'agit de créer de toutes petites discontinuité dans le fichier de découpe, ainsi, le laser ne coupera pas entièrement votre pièce ce qui permet plusieurs choses :

  • Votre pièce ne tombera pas dans le fond de la découpeuse donc pas de risque de perte/brûlure.
  • Votre pièce restera horizontale pendant la découpe donc la découpe sera correcte (autrement elle se tord légèrement sous son propre poids).

Suites du projet

J'ai fait part de ma première découpe, de mes réussites et de mes échecs autour de moi dans le fablab, cela a été très enrichissant.

Dans ma V2 (faite en 2mm), j'ai détouré les vitres pour faire rentrer la lumière à l'intérieur de la Halle.

Mais cela n'a pas très bien fonctionné car j'ai exigé une trop grande précision par rapport à l'épaisseur du matériaux.

Le laser a donc passé tellement de temps concentré sur certain endroits pour la découpe que cela a fait de petites flammes qui ont brûlées certaines pièces.

Je suis toutefois très content du résultat, il donne un effet halle incendiée.

Je travaille actuellement sur une V3 avec des vitres plus espacées pour éviter les brûlures et un carton de 1mm cette fois-ci.

J'ai multiplié les emboitements pour faciliter l'assemblage.

Je vais aussi créer une pièce sol qui permettra du multiplier d'avantage les slots d'emboitements et donc la stabilité complète de la maquette.

Je vais aussi dorénavant faire des pré-découpes tests pour bien connaitre mon matériaux et être certain que ma configuration Vitesse/Puissance du laser est la plus correcte possible.

Photos

projets/la_halle_secretan.txt · Dernière modification: 2019/04/18 07:42 par guillaume.ayad