Analyses de CO2 sur le toit de la Cité des sciences et de l'industrie

Le réseau ICOS

Moyenne de la dernière heure, à la Cité : 521.3 ppm

Revenir à la Cité

ICOS : un réseau d'observation européen pour répondre à un défi planétaire

L’Infrastructure de recherche européenne ICOS (Integrated Carbon Observation System) constitue un réseau d’observation et de mesure dédié au suivi des gaz à effet de serre (GES).

Réseau instrumenté, ICOS se décline en trois composantes complémentaires pour la mesure en continu des flux et des concentrations en GES dans l’atmosphère, les océans et à la surface des continents (écosystèmes). Les GES analysés sont le dioxyde de carbone (CO2), le méthane (CH4), l’oxyde nitreux (N2O).

Le réseau ICOS mobilisera plus de 500 chercheurs et ingénieurs de 17 pays européens. Moteur d’innovation scientifique, ICOS génère une dynamique d’intégration et de coopération importante de la communauté scientifique. ICOS est un élément clé de la feuille de route européenne des infrastructures de recherche (ESFRI) et, en France, constitue un Très Grand Instrument de Recherche (TGIR) de la stratégie nationale de recherche.

En même temps qu’un formidable défi scientifique, un enjeu politique et environnemental majeur de ce siècle consiste à établir une information précise et vérifiable qui renseigne en temps réel sur l’évolution de l’environnement global, notamment celle du climat et des gaz à effet de serre atmosphériques.Il s’agit, par le suivi en continu des échanges de gaz à effet de serre avec l’atmosphère, de comprendre leur impact sur les écosystèmes et le climat, à court, moyen et long termes.